Destination Bouillante

Guadeloupe - Un archipel des Antilles

Ile de la Basse-Terre de Guadeloupe

La Basse-Terre est l’île volcanique de la Guadeloupe, celle qui a accueillait les jardins des Amérindiens Caraïbes (Kalinagos) et les premiers colons Français.
C’est la fertilité des terres qui permet l’agriculture.

La chaîne volcanique ne s’est pas créée d’un bloque. Il s’agit de plusieurs volcans formés au cours du temps et qui ont fini pas se rejoindre. Les plus anciens sont les Monts Caraïbes au sud et le Piton Sainte-Rose au nord. Le volcan La Souffrière au dessus de la Ville de Basse-Terre est actif.

La Basse-Terre se divise en plusieurs zones, la Côte-sous-le-Vent, la côte ouest, où se situe Bouillante, la Côte-au-Vent, au pentes plus douce est bien plus habitée. Au nord, la réserve de Grand-cul-de-Sac Marin débute à Sainte-Rose. Au sud, la pointe se dirige vers les îles des Saintes et la Dominique.

Le sud de la Basse-Terre

La pointe sud de la Basse-Terre accueille :

  • la capitale de la Guadeloupe, la Ville de Basse-Terre,
  • le volcan de La Souffrière, les Monts Caraïbes,
  • le parc archéologique des Roches Gravées de Trois-Rivières
  • Vieux-Fort
  • et les départs quotidiens vers l’archipel Les Saintes.

Cette partie de la Guadeloupe a été le centre le plus important et riche du début de la colonisation. En dépeuplement au profit de la Grande-Terre, elle gagne en retour à la nature. Les plages sont de sable noir, sable volcanique.

La Côte-au-Vent

A l’inverse de la Côte-sous-le-Vent, la Côte-au-Vent est la partie exposée aux Alizés, les vents de l’Atlantique. Les pentes de la montagne sont plus douces et l’agriculture plus aisée. On y cultive en majorité la banane et la canne à sucre.

S’il y a peu de plages sur cette côte, elle laisse cependant la part belle à la rivière avec cascades et bassins de baignade :

  • Capesterre-Belle-Eau et les chutes du carbet
  • les bassins de rivière de Goyave comme les Chutes Moreau
  • Les cascades de Petit-Bourg, La Lézarde et la Cascade aux écrevisses.

La nord de la Basse-Terre

Le nord de la Basse-Terre s’ouvre sur l’immense réserve marine du Grand-Cul-de-Sac Marin. Vaste lagon ponctué d’ilets paradisiaques et de mangrove qui se visitent avec les guides au départ de Sainte-Rose ou de Grande-Terre.

Les plages sont de sable doré et souvent exposées à la houle de saison en provenance de l’Atlantique. La partie montagne abrite de belles balades comme le Piton Sainte-Rose ou la source chaude de Sofaïa.

On y cultive la canne à sucre et deux distilleries y produisent du rhum local.

Deshaies assure la continuité entre le nord et la Côte-sous-le-Vent.