Destination Bouillante

Bouillante dans le temps

Voici quelques clichés de Bouillante à travers tous le XXe siècle, des années 1900 aux années 1980. Des vues anciennes du bourg, l’évolution des plages de Malendure et l’Anse à Sable, l’Anse à la Barque avant son classement paysager.

Bourg et bâtiments de Bouillante

Anciennes photographies du bourg de Bouillante, sa rue principale et son église avec la fontaine aujourd’hui disparue. Vues diverses des bords de mers de Bouillante. Et carte postale des bâtiments construits dans les années 1920 sous la direction de l’architecte Ali Tur.

Anse à la Barque

L’Anse à la Barque est un port naturel utilisé dès le début de la colonisation. Son ponton permet a été construit pour permettre l’arrimage de bateaux importants, pouvant éventuellement servir à l’évacuation de l’île par la mer. Sur la photographie du ponton, on voit encore la zone qui servait de carénage. Les rails permettant de sortir les bateaux sont toujours visibles. La pointe de l’Anse à la Barque est aujourd’hui un petit parc paysager, la trop violente boucle de la route a été abandonnée suite à l’accident d’un bus ayant tuer tous les passagers.

Anse à Sable

Elle fût une belle et grande plage très prisée par les habitants car la plage de Malendure n’existait pas. Mais c’est surtout sa source naturelle qui attire toujours, nommée le Bain du Curé. Son développement touristique a débuté dans les années 1980 avec la construction au sommet d’un complexe d’hébergements par la municipalité d’abord occupé par l’UCPA pour l’exercice de la plongée sous-marine. L’UCPA a fini par quitter les lieux et le ponton détruit par le cyclone Omar en 2009. Le ponton a été reconstruit et un repreneur installe un restaurant sur la plage et un complexe hôtelier au dessus.

Plage de Malendure

Le saviez-vous ? La plage de Malendure est artificielle, ou presque. La zone était un marécage de bord de mer. Face aux Ilets Pigeon, le site  commençait à attirer les plongeurs de Pointe-à-Pitre (université) et Basse-Terre (gendarmerie). Dans les années 1970, la municipalité a décidé d’en faire un atout touristique. Elle rasa la végétation du marécage, la nature et le sable de la baie ont fait le reste.
L’Office de Tourisme et les premiers cabanons furent installés sur la plage. La première activité fût un bateau à fond de verre géré par Mme Loulouse, dont le restaurant est toujours sur la plage. Le club Med s’est installé un temps sur le rocher de Malendure avec d’une coté les hébergements, de l’autre le restaurant et le club de plongée. Puis d’autres clubs, restaurants, boutiques, se sont installés sur la plage.
Partager cette information :