Destination Bouillante

Géothermie Bouillante

Géothermie Bouillante, c’est le nom de la centrale électrique utilisant la géothermie pour sa production. La centrale de Bouillante, située en plein centre-bourg, fût d’abord une expérimentation d’EDF. EDF s’est ensuite désengagé pour laisser la place large au BRGM, organisme d’Etat chargé des études géologiques en France. Autant dire que la production électrique n’était pas son métier. Après de longues années de stagnation, la centrale a été reprise par une entreprise internationale, Ormat, dont c’est la spécialité.
La géothermie à Bouillante a débuté avec un moteur expérimentale, Bouillante 1, puis un deuxième, plus productif, Bouillante 2. Bouillante 3 est en projet. L’électricité produite par la centrale géothermique est classée parmi les énergies renouvelables et propres.

Des conditions géologiques favorables

Les conditions des îles de la Caraïbe et en particulier la commune de Bouillante sont très favorables à l’exploitation de la géothermie.
La chaîne de la Caraïbe est une chaîne volcanique active et en émergence. Elle est formée notamment par la subduction de la plaque Atlantique sous la plaque Caraïbe. Ceci conduit à la création de failles géologiques ainsi sur de tremblements de terres fréquents et une activité volcanique. Située en mer et en milieu tropicale humide, les eaux sont largement suffisantes pour entrer des sols et ressortirent en vapeurs et eaux bouillantes par les failles terrestres.

Bouillante en Guadeloupe est plus propice à l’exploitation géothermique du fait de la rencontre de plusieurs failles et de la présence toujours vive du magma de l’ancien volcan, le Piton Bouillante.

Les nombreuses sources chaudes présentes sur le territoire l’atteste !

Utilisation de la géothermie pour produire de l'électricité

Le principe de fonctionnement de la géothermie pour produire de l’électricité à Bouillante est simple.

Les vapeurs et eaux chaudes sont puisées en profondeur dans le sol. Ces eaux sont des infiltrations d’eau de mer et d’eau de pluie mises en contact avec la chaleur du magma du volcan.
Les eaux et vapeurs sont ensuite séparées, les premières sont rejetées, les deuxièmes sont conduites aux turbines.

Les vapeurs sont utilisées pour faire tourner les turbines qui produisent l’électricité.

Les eaux sont ensuite refroidies avant d’être rejetées en mer là où les Bouillantais aiment à se baigner pour ses propriétés thermales. Ces eaux sont soufrées, d’où l’odeur plus ou moins forte de soufre à proximité de la centrale.

La centrale de Bouillante

La centrale de Bouillante produit 11% de l’électricité consommée en Guadeloupe. Elle est amenée à produire 20%.

Contrairement à beaucoup de rumeurs, la centrale n’est en aucun cas polluante. Ne sont rejetées que des vapeurs et eaux naturelles, n’ayant subit aucun traitement.
Les habitants ont dû lutter pour qu’une isolation sonore soit mise en place et un traitement des rejets pour minimiser les odeurs de soufre.

Aujourd’hui, la centrale est le premier employeur privé de la commune et une fierté d’innovation à l’échelle nationale. Elle s’est intégrée dans la vie des Bouillantais et se visite occasionnellement.

Les habitants comme les visiteurs apprécient les eaux soufrées rejetées au bord de mer, créant ainsi un bain de mer aux vertus thermales.

Partager cette information :